FOLKLORE ARGENTIN

« No hay quien cante en esta tierra como los párajos cantan, son libres de darse al viento, son libres de la palabra. Ser uno más en el aire es lo que al hombre le espanta ».

« Il n’y a personne qui chante sur cette terre, comme les oiseaux chantent, ils sont libres de se donner au vent, ils sont libérés de la parole. Être un de plus dans les airs, c’est ce qui effraie l’homme »

Peteco Carabajal

269979971_1360657744363703_5852109096235313602_n.jpg

On ne peut évoquer le folklore argentin sans parler de la poésie de ses textes, et de l’influence immense de Mercedes Sosa et sa puissante voix, comme celle de la poétique des paroles d’Atahualpa Yupanki et la virtuosité incomparable de sa guitare.

Guitara, bombo y violin, jouent une chacarera pour nous emporter dans un envol de joie et d’alégresse. Frapper le sol et se connecter à la terre mère, laisser s’envoler les jupes au vent, en volutes soulevant la poussière, en rythme, entre terre et ciel, le folklore laisse parler l’âme du peuple, relie les êtres au battement de leur cœur, dont le Bombo résonne à l’unisson (Folk = populaire, Lore = savoir du peuple).

La zamba trouve toute sa singularité dans la simplicité de ses déplacements, et l’expression unique et complexe que chaque danseur peut créer avec le pañuelo. L’instant d’une danse, sans parole, juste des regards, des intentions, des retenues, l’expression subtile du désir dans la rencontre, une suspension durant laquelle le temps s’étire, et que l’on voudrait retenir encore… C’est la magie de la zamba.

Chaque danse folklorique (et il en existe des dizaines) est une expression, une énergie, une histoire qui se raconte, une histoire inscrite dans un instant unique, celle d’un couple de danseurs, celle d’un peuple.

 

Mais, par-dessus tout le folklore est vivant. Il vibre dans le partage, dans le bonheur de fêter et d’être ensemble. On se retrouve dans les Pena, autour de l’asado, le feu qui nourri les ventres et réchauffe les cœurs, et l’on danse, Chacarera, Gato, Escondido, Zamba… jusqu’au bout de la nuit.

 

La chacarera, comme les autres danses du folklore, est bien plus qu’une danse de « séduction », comme on a l’habitude de la décrire. C’est l’expression d’une culture, issue de la fusion de trois cultures : les conquistadors (colonisation espagnole et immigration européenne), les peuples originaires et les africains (à qui le folklore doit l’apparition du Bombo Legüero, percussion traditionnelle du folklore).

Au fil du temps et des différentes pratiques, il s’est forgé une identité propre à l’Argentine, résultant des toutes ces influences.

Aujourd’hui, tout le pays vit au rythme du folklore. C’est une musique, une danse et une poésie, toujours en évolution.

Dans les années 50, c’est un vrai « boom ». Le folklore devient le principal genre de musique populaire nationale au même titre que le tango.

Peut-être que ces quelques mots sur le folklore vous font penser au tango, vous qui êtes danseurs. Le tango est aussi est du folklore, et la diversité et la richesse de ce dernier est toute aussi immense que celle du tango. Je vous invite à vous laisser porter à cette découverte, à voir au-delà, à vous lâcher et danser !!

 

Frédérique Mirande

DANSES & MUSIQUES FOLKLORIQUES ARGENTINES


L’ORIGINE DES DANSES


Le folklore est l’ensemble des traditions, croyances et coutumes des classes populaires et l’assimilation de cette culture collective (Folk signifie populaire, et Lore se réfère au savoir du peuple).


Les danses folkloriques appartiennent à la culture Argentine, et sont le résultat de l’influence de différentes cultures. 


Toute la musique des Amériques vient de la fusion de trois cultures, les conquistadors, les peuples originaires et les africains. Au fil du temps et des différentes pratiques, il s’est forgé une identité propre à l’Argentine, résultant des toutes ces influences.
 

LES DANSES

La variété des danses est très grande, et nous proposons de découvrir les danses les plus pratiquées actuellement en argentines, et qui font partie du folklorique vivant toujours en évolution.

Ces danses sont par exemple : la chacarera, el gato, el escondido, et la zamba notamment.


MÚSICA Y BAILES FOLCLÓRICOS ARGENTINOS

 

EL ORIGEN DE LOS BAILES

 

El folclore es el conjunto de tradiciones, creencias y costumbres de las clases populares y la asimilación de esta cultura colectiva (Folk significa popular, y Lore se refiere al conocimiento de la gente).

 

Los bailes folclóricos pertenecen a la cultura argentina y son el resultado de la influencia de diferentes culturas.

 

Toda la música de las Américas proviene de la fusión de tres culturas, los conquistadores, los pueblos originarios y los africanos. A lo largo del tiempo y de diferentes prácticas, se ha forjado una identidad propia de Argentina, fruto de todas estas influencias.

 

LOS BAILES

 

La variedad de bailes es muy grande, y ofrecemos descubrir los bailes más practicados actualmente en Argentina, y que forman parte del folclore vivo siempre en evolución.

 

Estos bailes son por ejemplo: la chacarera, el gato, el escondido y la zamba en particular.